18/04/2008

Vue d'ensemble


Joëlle Sacré   |     |   |   2 graffiti

Commentaires

Seule l'illégalité mène à la légalité? "Bombe" boulot! Allez voir mais bon... ce n'est pas qu'aux pros qu'il faut laisser de la place pour s'exprimer! Il n'y a pas de murs "légaux" sur Litch, juste qqs murs "tolérés". Quelle est la morale de ce festival? Pour devenir pro, entraîne-toi sur des façades, camions, trains (comme l'ont fait les pros de JNC) et quand tu auras le niveau, tu auras droit à ton panneau!?

Écrit par : P2T | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

Niveau "pro" ? Il y a des "pros" de la dégradation urbaine, qui se fichent pas mal de murs légaux ou pas.

Tout ce qui les intéresse, c'est leur territoire, leur marque, leur ego.

Déguerpir un garde aux fesses les excite tout autant, si pas plus, que de taguer le volet d'un commerçant : je ne vois rien là de bien glorieux...

Écrit par : Delete | 18/04/2008

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.